dimanche 1 septembre 2013

archives 2000 | génuflexions



nous aimons le jour
visages
le soir
la pensée
lieu de tous ces mirages

le point d’interrogations
posé sur la tête
de sombres génuflexions
les formes sans dire

quelle est la tranquille
opération
qui ne compte sur rien
et pose ses décimales
dans un temps clair ?

nous aimons le poids des attentes
mesure des mains de la guerre
où se débattent les propos posés

juste une gymnastique
répétée
et pesante
marquée
par le constat
sans nom

une poussière
passe et capte la lumière
en volante irisation


juin 2000

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire